stupidité

  • faune,  flore,  Homme,  stupidité

    Extinction de Masse en Cours

    L’extinction de la biodiversité serait plus importante que prévu, selon une étude scientifique publiée cette semaine et relayée par le Muséum d’histoire naturelle (MHN). Selon ces travaux, parus dans la revue Biological Reviews, il y aurait entre 7,5 et 13 % d’espèces disparues depuis l’an 1500 dans le monde. « Appliqué à l’ensemble des êtres vivants, ceci représente de l’ordre de 150 000 à 260 000 espèces éteintes », analyse le Muséum. Jusqu’ici les chiffres communiqués par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui recense les espèces disparues ou en voie de disparition, faisaient état de 0,4 % des espèces animales et végétales éteintes. Une différence expliquée…

  • faune,  stupidité

    La Frontière, Catastrophe écologique

    Les murs et autres clôtures aux frontières pour empêcher les migrations humaines ont un impact délétère sur de nombreuses espèces en morcelant leurs habitats naturels. Nous sommes au siècle où convergent les catastrophes humanitaires et environnementales. La dégradation du climat a chassé des millions de personnes de leurs foyers et devrait en expulser des centaines de millions d’autres. La famine qui sévit actuellement à Madagascar est la première à avoir été désignée par l’ONU comme susceptible d’avoir été causée par l’urgence climatique. Ce ne sera pas la dernière. Les grandes villes se retrouvent dangereusement à court d’eau à mesure que les nappes aquifères se vident. La pollution de l’air tue…

  • Homme,  pollution,  stupidité

    L’Anthropomasse est supérieure à la Biomasse

    En 2020, l’anthropomasse, c’est-à-dire le poids de toutes les créations et constructions réalisées par l’être humain, a fini par dépasser la biomasse, soit le poids cumulé de tout ce qui est vivant sur la Terre, nous compris. La biomasse pèse en effet 1 120 gigatonnes, parmi lesquelles on compte à la louche seulement quelque 0,5 gigatonne d’êtres humains. Pourtant, ceux-ci sont à l’origine de 1 154 gigatonnes de matériaux artificiels créés entre 1900 et 2020, à savoir 549 gigatonnes de ciment et béton, 92 gigatonnes de briques, 386 gigatonnes d’agrégats (mélanges de sable, argile, gravier, etc.), 39 gigatonnes de métaux, 65 gigatonnes d’asphalte, bitume et autres goudrons, et finalement 23…

  • Homme,  stupidité

    Dash for Cash

    À Sioux-Fall dans le Dakota-du-Sud (USA), durant la pause entre deux phases d’un match de hockey sur glace, et pour faire l’animation et divertir le public, on dispose au centre de la patinoire un grand tapis sur lequel on déverse 5 000 $ en petites coupures : c’est le Dash for Cash (la Ruée pour l’Argent). Puis, on fait entrer une dizaine de personnes, toutes vêtues d’un tee-shirt floqué d’une marque qui sponsorise l’événement (il n’y a pas de petit profit), et au TOP ! celles-ci se précipitent sur le tas de billets de 1 $ et tentent d’en ramasser le plus possible en un minimum de temps. Quelle distraction…

  • cavaliers,  économie,  guerre,  Homme,  stupidité

    Fortress Europa

    Des drones de qualité militaire aux systèmes de capteurs et à la technologie expérimentale, l’UE et ses membres ont dépensé des centaines de millions d’euros au cours de la dernière décennie en technologies pour traquer et tenir à distance les réfugiés à ses frontières. La frontière de la Pologne avec la Biélorussie est en train de devenir la dernière ligne de front pour cette technologie, le pays ayant approuvé le mois dernier un mur de 350 millions d’euros (300 millions de livres sterling) avec des caméras avancées et des capteurs de mouvement. The Guardian a cartographié le résultat de l’investissement de l’UE : un mur numérique sur les frontières difficiles…

  • climat,  Homme,  stupidité

    Droit dans… LES Murs !

    On aurait tort de croire que les pays riches (parmi les plus émetteurs de gaz à effet de serre) ne prennent pas le changement climatique en considération. Ainsi, ils ont parfaitement compris que ce changement climatique, induit par leur propre mode de vie, impacte considérablement les conditions de (sur)vie des populations les plus misérables de la planète, lesquelles se voient donc condamnées à migrer. C’est pourquoi sept de ces plus gros états émetteurs de gaz à effet de serre – États-Unis, Allemagne, Japon, Royaume-Uni, Canada, France et Australie – ont dépensé collectivement au moins deux fois plus d’argent entre 2013 et 2018 pour armer leurs frontières (plus de 33,1 milliards…