climat,  feu,  terre

Les Incendies incontrôlés devraient devenir plus fréquents

Selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et le centre d’information et de données GRID-Arendal, les changements climatiques et l’évolution de l’utilisation des sols devraient rendre les feux incontrôlés plus fréquents et plus intenses. Les experts prévoient une augmentation mondiale des incendies extrêmes pouvant atteindre 14 % à l’horizon 2030, 30 % d’ici à 2050 et 50 % d’ici à la fin du siècle.

Les incendies incontrôlés et les changements climatiques s’aggravent mutuellement. Les feux incontrôlés sont aggravés par les changements climatiques en raison de l’augmentation de la sécheresse, des températures élevées de l’air, de la faible humidité relative, des éclairs et des vents violents, qui entraînent des saisons des incendies plus chaudes, plus sèches et plus longues. Dans le même temps, les changements climatiques sont exacerbés par les feux incontrôlés car ils ravagent des écosystèmes sensibles et riches en carbone comme les tourbières et les forêts tropicales. Les paysages se transforment ainsi en poudrières, ce qui complique la lutte contre la hausse des températures.

cliquez sur le logo de Grid Arendal ci-dessus pour obtenir plus d’informations