biodiversité,  climat,  feu,  pollution

Bruit, Incendies et Rythmes naturels

Les incendies de forêts sont plus violents et plus fréquents, la pollution sonore urbaine devient une menace pour la santé publique mondiale et les décalages phénologiques, c’est-à-dire les perturbations de la synchronisation des étapes du cycle de vie au sein des systèmes naturels, ont des conséquences écologiques. Ces problèmes environnementaux critiques, qui requièrent une plus grande attention, sont mis en évidence dans la dernière édition du rapport Frontières publié aujourd’hui par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

• La pollution sonore est à l’origine de 12 000 décès prématurés chaque année dans l’UE et touche un citoyen européen sur cinq. Les niveaux sonores acceptables ont été dépassés dans de nombreuses villes du monde, notamment Alger, Bangkok, Damas, Dhaka, Ho Chi Minh Ville, Ibadan, Islamabad et New York.

• Entre 2002 et 2016, une moyenne d’environ 423 millions d’hectares ou 4,23 millions de km² de la surface terrestre, une superficie équivalente à celle de l’ensemble de l’Union européenne, a brûlé chaque année.

• Les décalages phénologiques se produisent lorsque les espèces modifient le calendrier des étapes du cycle de vie en réponse à l’évolution des conditions environnementales modifiées par les changements climatiques. Le problème est que les espèces en interaction dans un écosystème ne modifient pas toujours le calendrier de la même façon ni au même rythme. Ainsi, certaines plantes fleurissent plus tôt dans l’année alors que les insectes pollinisateurs ne sont pas encore actifs : la reproduction des plantes est alors menacée, tout comme la survie des insectes en question qui ne trouveront plus à se nourrir ultérieurement.

cliquez sur le logo de l’ONU ci-dessus pour obtenir plus d’informations et télécharger le rapport complet