air,  éléments,  feu

Derecho dans le Midwest

Un système dépressionnaire à intensification rapide a provoqué un épisode de derecho dans le haut Midwest. Celui-ci a provoqué des vents violents, des orages violents, des tempêtes de poussière et des tornades qui ont causé des dommages et favorisés des incendies de prairies.

Plus de 300 000 personnes dans plus d’une douzaine d’États ont perdu l’électricité, selon poweroutage.us . L’Iowa avait près de 125 000 dans l’obscurité, tandis que plus de 100 000 ont perdu de l’électricité dans le Colorado au pic de la tempête. Les équipes d’électricité estiment qu’il faudra plusieurs jours pour rétablir toute l’électricité.

Cette puissante tempête a déjà produit des vents destructeurs mercredi du Colorado et du Nouveau-Mexique jusque dans les plaines.Des rafales de vent supérieures à 160 km/h ou plus ont été mesurées près de Colorado Springs, à Taos Ski Area dans le nord du Nouveau-Mexique et à Russell, Kansas. Une rafale maximale de 171 km/h a été enregistrée près de Lamar, Colorado.

Des rafales de vent de 130 à 160 km/h ont été mesurées dans certaines parties du Nebraska et de l’Iowa. Certaines tornades ont déjà été confirmées mercredi par des observateurs et des responsables des urgences dans le centre et l’est du Nebraska, avec des dégâts signalés à Columbus et à Platte Center. Une autre tornade a été confirmée à l’extérieur d’Algona, Iowa. Le Minnesota a peut-être vu sa toute première tornade de décembre. Dans le secteur de Des Moines (Iowa), 17 500 foyers ont été privés d’électricité. Dans cet état, plusieurs tornades ont été enregistrées.

Dans le Nebraska, 3 600 personnes sont sans électricité dans le comté de Lancaster. Plusieurs tornades se sont produites dans le comté d’Adams.

Plus de 100 rapports de dommages ont été enregistrés de l’Arizona au Midwest. Ceux-ci incluent des rapports d’arbres et de poteaux électriques tombés, même des dommages structurels dans quelques zones, notamment des toits arrachés, des panneaux de signalisation tordus, des revêtements extérieurs de bâtiments et, près de Norton, au Kansas, un effondrement partiel d’un immeuble de deux étages.

Certaines rafales sans orage dans les hautes plaines ont atteint 128 km/h et ont soulevé des nuages ​​​​de poussière denses qui ont parfois conduit à une visibilité proche de zéro dans l’est du Colorado, l’ouest du Kansas, le sud du Nebraska et certaines parties du Texas et de l’Oklahoma.

Le toit d’un gymnase d’un lycée a été arraché à Caldwell, au Kansas, un hangar a été endommagé à l’aéroport du centre-ville de Kansas City et une maison a été soufflée de la remorque alors qu’elle était transportée vers le sud L’autoroute 44 du Dakota. Une personne a été blessée par la chute d’un arbre dans le comté de Johnson, au Kansas.

Un vent destructeur a balayé le Nouveau-Mexique avec des rafales de plus de 130 km/h. À Taos, une tour radio est tombée, emportant des lignes électriques. Plusieurs toits ont été emportés par des maisons et des commerces, et de nombreux arbres sont tombés. À l’aéroport de Santa Fe, des rafales à 125 km/h ont causé des dommages aux avions en stationnement.

Les pompiers de Denver ont répondu à plusieurs incidents de dommages causés par le vent à travers la ville, y compris un grand arbre qui est tombé dans une maison à Englewood, Colorado.

De nombreux feux de prairie alimentés par des vents très violents ont touché plusieurs comtés du Nord du Kansas, nécessitant des évacuations. Dans le secteur de la ville d’Ellis les résidents ont été invités à évacuer volontairement leurs maisons du côté ouest de la ville de Baughman à Cottonwood.

La gestion des urgences du comté de Sheridan a appelé les résidents à évacuer immédiatement en raison d’un feu d’herbe.

Des évacuations ont également été menées dans le comté de Russell où les équipes combattent un incendie de forêt. Les villes de Waldo, Paradise et Fairport ont toutes été évacuées en raison de l’incendie grandissant. Les évacués sont hébergés dans le bâtiment Russell 4H à Russell.

Quelque 1 200 résidents ont été évacués à Guymon, Oklahoma, après qu’un incendie de forêt se soit rapidement propagé au milieu de rafales de 115 km/h.

cliquez sur le logo de The Washington Post ci-dessus pour accéder à l’article original