climat,  eau,  éléments

Adieu Thwaites…

Sous l’effet du réchauffement climatique, des fissures alarmantes menacent le « glacier de l’apocalypse ». À l’ouest de l’Antarctique, le glacier Thwaites, 120 km de large, 600 km de long et 3 km de profondeur, est de plus en plus fragile, selon de nouvelles observations rendues publiques lundi 13 décembre. « L’effondrement final de la dernière plate-forme glaciaire du glacier Thwaites [qui représente un tiers du glacier] pourrait débuter par le croisement de fissures et de crevasses cachées dans un délai aussi rapide que cinq ans », écrivent les glaciologues.

Le sort de ce morceau de glace lointain est crucial, en particulier pour les habitants des zones côtières. L’effondrement de cette plate-forme va en effet accélérer le détachement du glacier et sa fonte dans les eaux de l’océan. Thwaites contribue déjà à 4% des 20 cm d’élévation du niveau de la mer constaté aujourd’hui et cette contribution pourrait augmenter d’un quart avec la disparition de la dernière plate-forme. Si le glacier, menacé à l’horizon de quelques siècles, disparaissait, le niveau de la mer monterait de 65 cm. Pire, c’est tout l’Antarctique de l’ouest, qui contient suffisamment de glace pour faire grimper les océans de 3,3 mètres, qui serait alors menacé.

cliquez sur le logo de Science ci-dessus pour accéder à l’article original et obtenir plus d’informations