cavaliers,  économie,  guerre,  Homme,  stupidité

Fortress Europa

Des drones de qualité militaire aux systèmes de capteurs et à la technologie expérimentale, l’UE et ses membres ont dépensé des centaines de millions d’euros au cours de la dernière décennie en technologies pour traquer et tenir à distance les réfugiés à ses frontières.

La frontière de la Pologne avec la Biélorussie est en train de devenir la dernière ligne de front pour cette technologie, le pays ayant approuvé le mois dernier un mur de 350 millions d’euros (300 millions de livres sterling) avec des caméras avancées et des capteurs de mouvement.

The Guardian a cartographié le résultat de l’investissement de l’UE : un mur numérique sur les frontières difficiles de la mer, des forêts et des montagnes, et un terrain de jeu technologique pour les entreprises militaires et technologiques réorientant leurs produits vers de nouveaux marchés.

Tous ces juteux budgets vont donc à des entreprises européennes et alimentent donc le PIB, ce qui est bien plus avantageux économiquement que d’agir directement sur les causes des migrations de masse.

Vive la loi du marché !

cliquez sur le logo de The Guardian ci-dessus pour accéder à l’article original et obtenir plus d’informations