biodiversité,  climat,  flore

l’Acidité des Clémentines

Les clémentines de Corse deviennent plus sucrées et perdent leur goût.

La raison ? Le réchauffement climatique, qui fait évoluer les conditions météorologiques et, par conséquent, la pousse des fruits : des températures élevées en été et en automne au moment de la formation et la maturation du fruit et beaucoup de pluie en octobre ou novembre au moment de la récolte contribuent à la baisse d’acidité de la clémentine.

Résultat : des fruits sucré, mais sans véritable goût, au point que la clémentine de Corse risque de perdre son IGP (indication géographique protégée).

Si les chercheurs explorent les voies de la sélection génétique, il est d’ores et déjà envisagé de faire remonter les cultures de l’agrume beaucoup plus au nord, en Charente ou dans le Bordelais.

cliquez sur le logo de France Info ci-dessus pour accéder à l’article original

cliquez sur le logo de l’INRAE ci-dessus pour accéder à l’article original