Homme,  peste & mort,  pollution

Pollution épidémique

L’épidémie de CoViD-19 a un effet inattendu… sur l’environnement !

Les déchets plastiques mal gérés, constitués d’équipements de protection individuelle tels que des masques et des gants, dépassaient largement la capacité des pays à les traiter correctement, ont déclaré des chercheurs.

Depuis le début de la pandémie, environ 8,4 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générées dans 193 pays, selon le rapport publié lundi.

« La pandémie de Covid-19 a entraîné une demande accrue de plastiques à usage unique qui intensifie la pression sur un problème mondial de déchets plastiques déjà incontrôlable », ont déclaré Yiming Peng et Peipei Wu de l’Université de Nanjing, les auteurs de Magnitude and impact des déchets plastiques associés à une pandémie publiés dans la revue en ligne PNAS.

« Les plastiques libérés peuvent être transportés sur de longues distances dans l’océan, rencontrer la faune marine et potentiellement entraîner des blessures ou même la mort », ont-ils ajouté.

Des recherches ont ainsi révélé que 25 900 TONNES de déchets plastiques issus de la pandémie de Covid-19 ont été relâchées dans les océans.

cliquez sur le logo de The Guardian ci-dessus pour accéder à l’article original dans son intégralité